Motivant & Inspirant

Une touriste américaine découvre un secret de parrainage dans une boulangerie parisienne

Touriste américaine secret parrainage boulangerie parisienne slider

Avez-vous déjà eu l’impression d’être en déphasage avec votre prospect, un peu à l’image d’une radio dont la fréquence est mal réglée ?

C’est ce qui est arrivé à une touriste américaine de passage à Paris. Cette amoureuse de la pâtisserie française est repartie le ventre vide ce jour-là !

Voici le récit de sa mésaventure :

Je franchis le pas de la porte et une petite sonnette retentit pour avertir de mon arrivée.

« Bonjour ! » criai-je de joie. “Je voudrais un Napoléon, s’il vous plait ».

La vieille dame adossée à la caisse grimaça, un peu confuse. C’était peut-être à cause de mon accent américain. Je devais peut-être PARLER PLUS FORT.

« BONJOUR MADAME, JE VOUDRAIS UN NAPOLEON, S’IL VOUS PLAIT. »

Mademoiselle, Napoléon, il est mort.”

Attendez, quoi ? Pourquoi diable me répond-elle ça ? Evidemment que Napoléon est mort, tout le monde sait ça. J’ai d’ailleurs visité sa tombe aux Invalides l’autre jour, une visite dans le haut de ma liste de choses à faire.

J’ai décidé de passer outre sa réaction, et de réessayer. Cette fois-ci, je vais utiliser le langage du corps.

“Je voudrais un Napoléon. Je l’ai vu dans la vitrine.” Cette fois-ci, je montrai du doigt le Napoléon qui trônait dans la vitrine.

Pendant tout ce temps, je me disais « Pourquoi cette dame ne peut-elle pas me comprendre ? Qu’est-ce qui cloche ? »

Et pendant tout ce temps, la vieille dame se demandait « Pourquoi diable cette folle d’américaine essaye de me dire qu’elle a vu Napoléon dans la vitrine ? »

[…]

Je n’arrivais pas à trouver la raison pour laquelle nous ne nous comprenions pas, la boulangère et moi, donc au lieu d’insister […], j’ai hoché la tête, tourné les talons, et je suis partie.

 

A votre avis, pourquoi cette touriste et
la boulangère ne se sont-elles pas comprises ?

Essayez d’y réfléchir quelques instant (Indice : c’est tout simple).

Alors ? ;-)

Une touriste américaine découvre un secret de parrainnage dans une boulangerie parisienne - Napoléon

Les américains ont un tout autre nom pour désigner notre fameux « Mille Feuilles ».

Cette touriste comprit plus tard la raison de ce quiproquo. Ce que les américains appellent « Un Napoléon », n’est autre qu’un « Mille Feuilles » chez nous !

Dans son article, cette touriste continue :

« Cette histoire m’a fait réfléchir à la manière dont nous communiquons et combien il est facile de tomber dans l’incompréhension, même lorsque les deux parties parlent la même langue ».

Quelques fois, certaines choses nous paraissent tellement évidentes qu’il nous est inconcevable que notre interlocuteur ne les comprenne pas. Nous parlons alors comme si tout devait aller de soi, comme s’il devait avoir la même vision des choses que nous. Et s’il ne la partage pas, nous faisons alors tout pour le convaincre, sans vraiment se soucier de SON point de vue, de la manière dont IL voit les choses.

Parrainer efficacement passe par la
compréhension de votre prospect

Si votre prospect manifeste de l’agressivité ou vous inonde d’objections, ce n’est pas pour vous nuire. C’est parce que votre opportunité mlm heurte ses croyances personnelles. En effet, pour bon nombre de personnes, travailler consiste encore à passer 40 ans de sa vie dans la même boite, le fameux metro-boulot-dodo.

Pour parrainer, il est indispensable de vous mettre à la place de votre prospect, dans son univers mental, de comprendre comment il raisonne, ce qu’il a vécu, de quelle manière il voit le monde… bref, de l’ECOUTER et de le COMPRENDRE.

Alors lors de votre prochain entretien, souvenez-vous :

1 – Laissez votre interlocuteur finir sa phrase. Ne l’interrompez pas.

2 – Attendez quelques secondes avant de répondre.

3 – Restez simple dans vos réponses.

4 – Articulez et soyez sûr d’utiliser les bons mots. Si votre prospect ne comprend pas votre opportunité mlm, essayez de vous mettre à sa place.

5 – Montrez à votre interlocuteur que vous l’écoutez. Hochez la tête et ponctuez son élocution de « oui » approbateurs.

En vous focalisant sur votre prospect plutôt que sur ce que vous avez à lui transmettre, non seulement vous serez plus efficace en parrainage, mais en plus il y a de fortes chances que vous appréciez mieux votre conversation.

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire.

Alexis Sensei Bottom Article Cut Size

 

 

 

 

 

À vous de jouer ;-)
Alexis de Mlm Sensei Pro

Source illustrations : religieuseettartecatin1.over-blog.com et lemacaronbleu.fr

PS. Et vous, vous est-il déjà arrivé d’être déphasé avec votre prospect ? Un de vos entretiens a-t-il tourné en affrontement ? Partagez-nous votre expérience dans les commentaires.

PPS. Si cet article « Une touriste américaine découvre un secret de parrainage dans une boulangerie parisienne » vous a plu, partagez-le autour de vous ! Cela aidera votre équipe à améliorer ses résultats, donc les vôtres, et en plus ça me fera plaisir ! ;-)

Alexis de MLM Sensei Pro

Alexis de MLM Sensei Pro

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *